Ouvrir le menu principal

Égypte : Moubarak en prison avec ses deux fils

Arab Spring map.svg

██ Départ / Mort (Libye) du chef de l’État ██ Manifestations prolongées et répression ██ Changement de gouvernement et manifestations ██ Manifestations prolongées ██ Protestations mineures

██ Pays non-arabes touchés par un mouvement social simultanément aux révoltes arabes
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipedia

13 avril 2011. – Les autorités égyptiennes ont annoncé la détention pour une période de 15 jours de l’ex-président Mohammed Hosni Moubarak et de ses fils, Alaa et Gamal, dans le cadre d’une enquête pour corruption.

La décision a été rendue publique peu après l’hospitalisation de M. Moubarak, qui a été pris d’un malaise cardiaque alors qu’il était interrogé à Charm el-Cheikh. Ses deux fils sont également interrogés.

Les Moubarak, ainsi que plusieurs responsables de l’ancien régime sont accusés de détournement d'argent publics et d’abus de pouvoir en rapport avec la violente répression des manifestations antigouvernementales en début d’année.

L’ex-président dit que les allégations contre lui sont infondées et qu’il entend défendre sa réputation et celle de sa famille. Ces remarques ont été diffusées dimanche par la chaine al Arabiya. Il s’agissait de ses premiers propos publics depuis son départ du pouvoir en février.

Mardi, la police militaire a évacué de force des manifestants qui prenaient part, depuis quatre jours, à un sit-in. Plusieurs d’entre eux ont été interpelés.

Les manifestants intensifient la pression sur le régime militaire afin qu’il traduise en justice Hosni Moubarak et les anciens membres de son gouvernement.

Source



  •   Page « Égypte » de Wikinews. L'actualité égyptienne dans le monde.