Ouvrir le menu principal

Égypte : dissolution du gouvernement après quatre jours de manifestations

Arab Spring map.svg

██ Départ / Mort (Libye) du chef de l’État ██ Manifestations prolongées et répression ██ Changement de gouvernement et manifestations ██ Manifestations prolongées ██ Protestations mineures

██ Pays non-arabes touchés par un mouvement social simultanément aux révoltes arabes
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipedia
Localisation de l'Égypte.
La tombe de Khéops au Caire, qui aurait nécessité 20 000 ouvriers pendant 20 ans.
Manifestation à Giza.

29 janvier 2011. – Deux semaines après la Tunisie, c'est au tour du peuple égyptien d'exprimer son mécontentement dans la rue, en faveur de la démission de son président pour plus de démocratie. En effet, la base ne supporte plus le système pyramidal tenu d'une main de fer par Hosni Moubarak, au pouvoir depuis 29 ans, dont le parti a obtenu 81,0 % des sièges lors des législatives de 2010, auquel son fils Gamal se prépare à succéder et dont le statut de dictateur est régulièrement débattu.

Le président égyptien qui s'était contenté d'instaurer un couvre-feu avec l'aide de l'armée, pendant les quatre premiers jours d'incidents, a finalement annoncé vendredi soir la dissolution de son gouvernement pour engager des réformes exceptionnelles. On compte à présent 27 morts, plus de 1 000 blessés et une centaine d'arrestations dans tout le pays.

Les États-Unis, qui soutiennent le pays à hauteur de 1,3 milliard de dollars par an, exhortent publiquement le gouvernement égyptien à rétablir les moyens de communication, Internet et les réseaux de téléphones mobiles étant actuellement coupés, car ils auraient pu faciliter la diffusion des informations, des idées contestataires et l'organisation des émeutes. C'est la première fois que l'accès à Internet est rendu indisponible à une telle échelle.

Wikipédia a tremblé de nombreuses fois[1][2], la France et la Belgique demandent à leurs ressortissants de limiter leurs déplacements dans ce pays[3], et la bourse de New York a subi sa baisse la plus importante depuis trois mois à cause de cet événement[4].

Notes

Voir aussi

Reportage d'Al Jazeera sur les manifestations du 28 janvier (en anglais)

Sources




  •   Page « Égypte » de Wikinews. L'actualité égyptienne dans le monde.