Ouvrir le menu principal

Égypte : l’opposition appelle à manifester mardi 18 décembre

17 décembre 2012. – Des organisations de la société civile affirment que le premier tour du référendum sur une nouvelle constitution, qui s'est déroulé samedi, a été marqué par de graves violations.

Une coalition de sept organisations non gouvernementales demande la reprise du scrutin alors que les Frères musulmans, alliés du président Mohamed Morsi affirment avoir remporté la victoire pendant la première étape du vote samedi.

Les organisations de défense des droits humains déplorent que certains électeurs aient été illégalement refoulés des urnes et que d’autres personnes aient pu illégalement servir d’observateurs dans les bureaux de vote à la place des juges.

L’une des personnalités de l'opposition, Mohamed El Baradei, fait les mêmes critiques sur le réseau social Twitter. Il y a posté un message disant que les irrégularités étaient « flagrantes » et que le taux de participation a été « faible ».

Le Front du salut national, regroupant des principaux mouvements d'opposition, a appelé à manifester massivement mardi contre le projet Constitution avant la deuxième journée de référendum prévue samedi prochain.

SourceModifier