Élection présidentielle française de 2012 : Franz-Olivier Giesbert estime qu'« il y a des candidats qu'on aurait pu nous épargner »

WIKINEWS
Présidentielle française 2012
Wikinews - Élection présidentielle française de 2012

Publié le 15 avril 2012
L'éditorialiste du Point, Franz-Olivier Giesbert à la fin de l'émission Des paroles et des actes sur France 2 jeudi dernier estime qu'« il y a des candidats qu'on aurait pu nous épargner ».

Il pointe la candidate de Lutte ouvrière, Nathalie Arthaud, professeur d'économie et de gestion, qui « fait froid dans le dos » en expliquant que « c'est les Bronzés font de l'économie ». Poursuit par Philippe Poutou en le qualifiant de « baba cool » qui « ne sait pas de quoi il parle ». Et enchaine avec Nicolas Dupont-Aignan de « gaulliste de poche » et Jacques Cheminade de candidat « étrange » qui « serait mieux en première partie de la prochaine tournée de Nicolas Canteloup ou de Laurent Gerra ». Que Jean-Luc Mélenchon a un programme économique « totalement dingue ». Et qu'au final Eva Joly est une « erreur de casting absolue ». « Personne ne comprend ce qu'elle dit et d'ailleurs tout le monde s'en fout », conclut FOG.

SourcesModifier