Élection présidentielle française de 2022 : Yannick Jadot se « prépare » à être candidat

Yannick Jadot en 2016.

5 juillet 2020. – Les candidatures pour l'élection présidentielle française de 2022 se multiplient à gauche ces derniers jours. Après Ségolène Royal, le député européen, Yannick Jadot se « prépare » à être candidat à la présidentielle, a-t-il annoncé dans une interview accordée au Journal du Dimanche. « L'écologie a une responsabilité immense : celle d'accéder au pouvoir pour transformer la vie des citoyens, leur offrir un avenir bienveillant. Il y a chez les Français une aspiration à nous réconcilier, à avoir les pieds sur terre, à projeter ce qu'il y a en nous d'universel. Aujourd'hui, seule l'écologie peut raviver cette flamme », a détaillé le membre d'Europe Écologie Les Verts. Il a aussi expliqué son hostilité aux primaires qui « sont devenues une machine à diviser et à perdre. »

« Il y a urgence »

Le parti écologiste a rencontré de nombreuses victoires lors des élections municipales française de 2020, en gagnant dans plusieurs villes symboliques comme Bordeaux, Lyon ou Strasbourg. C'est de cette victoire-là que M. Jadot estime que ces maires vont « démontrer que l'écologie au pouvoir est efficace pour la vie concrète des Français. » Pour lui, cela va permettre de « nous projeter pour les échéances à venir. Il nous reste à convaincre beaucoup de Français. Emmanuel Macron les divise, pendant que Marine Le Pen attise les haines. Il nous faut encore élargir le rassemblement, de la génération climat aux entrepreneurs qui investissent massivement dans l'écologie. » Il assure qu' « il y a urgence. »

Une gauche qui « s'écologise(sic) »

Yannick Jadot espère un rassemblement large et demande à la gauche qui « s'écologise(sic) » de « rallier Europe Écologie Les Verts ». « Je leur dis : "Travaillons ensemble à ce grand projet d'espérance." Tous ceux qui veulent venir sont les bienvenus. »

Pour projet, l'écologiste veut « organiser la décroissance des inégalités, il faut décarboner l'économie, il faut investir massivement dans les contrats territoriaux de transition écologique qui renforceront la cohésion sociale, il faut être intraitable sur le pacte républicain. Ces questions sont aujourd'hui des sujets incontournables de notre pays, et donc des échéances électorales à venir. Les municipales ont démontré une envie profonde de bâtir un monde différent. Continuons. »


Voir aussiModifier

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

5 juillet 2020

Jour suivant