Ouvrir le menu principal

Élections législatives du 31 mai 2009 en Ossétie du Sud

30 mai 2009. – Le succès des élections législatives en Ossétie du Sud prévues pour le 31 mai pourrait contribuer positivement sur la reconnaissance de son indépendance dans le monde, a estimé samedi le ministre sud-ossète des Affaires étrangères, Mourat Djioïev.

« Ces élections (…) montreront une nouvelle fois à la communauté internationale que les principes de la démocratie et de la transparence sont entièrement respectés en Ossétie du Sud. Ce sera un message adressé à la communauté internationale: l'Etat sud-ossète est digne d'être reconnu pour occuper la place qui est la sienne parmi les autres pays du monde », a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse samedi à Tskhinval.

Selon le ministre, 70 observateurs étrangers, de Russie, du Kazakhstan, du Kirghizstan, d'Ukraine, de la République tchèque, de Pologne et d'Allemagne sont attendus.

Le jour des élections, 88 bureaux de vote seront ouverts dans l'ensemble du pays. Quatre partis politiques - Parti de l'Unité, Parti communiste, Parti du peuple et Fydybasta (Parti de la Patrie) sont lice pour briguer 34 sièges de député.

Dans la nuit du 8 août 2008 les troupes géorgiennes sont intervenues en Ossétie du Sud en détruisant en partie sa capitale Tskhinvali. Les autorité russes ont fait savoir qu'elles ont entendu protéger « les civils sud-ossètes, qui sont dans leur majorité des citoyens russes, et un contingent de paix déployé dans la république en vertu d'accords internationaux, des unités russes en ont délogé les troupes géorgiennes au bout de cinq jours d'opérations » annonce l'agence de presse russe RIA Novosti.

Fin août 2008, la Russie a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Législatives sud-ossètes: vers une reconnaissance internationale » datée du 30 mai 2009.

Sources