Ouvrir le menu principal

États-Unis : coups de feu au Congrès à Washington

Le secteur du Capitole bouclé pendant l'incident
Le secteur du Capitole bouclé pendant l'incident

3 octobre 2013, 19 h 08 UTC. – Des coups de feu ont été tirés cet après-midi près du Capitole, qui abrite le congrès des États-Unis, à Washington, D.C. L'incident est désormais clôt. Selon les première informations, une femme avec son véhicule aurait heurté les barrières de sécurité à la Maison-Blanche, la résidence du Président des États-Unis. Ne pouvant pénétrer à l'intérieur, le véhicule a alors remonté Pennsylvania Avenue en direction du Congrès. La femme est sortie de son véhicule avant d'être prise en charge par les services de sécurité du parlement, et aurait été abattue, selon CNN. Un enfant a été trouvé dans le véhicule.

Conformément aux procédures de lockdown, le bâtiment du Congrès a été bouclé par le Secret Service[1] et le FBI, et les parlementaires réunis à l'intérieur pour discuter du shutdown, ont été mis en sécurité. Pennsylvania Avenue, la grande avenue qui relie la Maison-Blanche au Capitole, a été fermée par mesure de prudence. Ce fait divers pourrait être lié à cette actualité, sans que cela puisse être confirmé pour le moment.

Un policier est blessé, annonce le FBI ; il a été transporté à l'hôpital. La police écarte la piste terroriste et parle d'un « incident isolé ». La femme abattue par la police était une assistante dentaire de 34 ans nommée Miriam Carey ; elle souffrait d'une dépression périnatale : « aucune arme n'a été retrouvée dans la voiture »[2].

Le président Barack Obama a été informé de la situation.


Notes

SourcesModifier