États Unis : Mark Zuckerberg annonce des l'affaires de Cambridge Analytica

21 mars 2018. – Le président directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, reconnait publiquement qu'il était une erreur de laisser siphonner les données de dizaine de millions de ses utilisateurs, par Cambridge Analytica, le sous-traitant de la compagne numérique de Donald Trump en 2016, accusé d'avoir utilisé des profils Facebook.

SourceModifier

((fr))« Zuckerberg reconnait d'avoir fait un erreur ». Le Monde21 mars 2018.

  Actualiser la page
  Jour précédent

27 mars 2018

Jour suivant  
  •   Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.