Ouvrir le menu principal

Abkhazie : la mission de l'OSCE dépassée par les événements

27 octobre 2008. – Selon Sergueï Mironov, président du Conseil de la Fédération[1], une nouvelle aggravation de la situation en Abkhazie est parfaitement possible, car les observateurs militaires de l'OSCE n'arrivent pas à remplir leurs fonctions.

« La mission de paix de l'OSCE ne parvient pas à maitriser la situation dans la région, et je crains que ce facteur ne soit susceptible d'aggraver la tension », a-t-il affirmé lundi dans un entretien avec des journalistes sur la situation en Abkhazie.

La Géorgie « a tout intérêt à déstabiliser la situation, et les observateurs occidentaux déployés sur son territoire font preuve de complaisance à son égard », estime M. Mironov.

Il a rappelé que la présence de militaires russes dans les zones adjacentes à l'Abkhazie assurait le calme dans la région.

M. Mironov a fait savoir que le Conseil de la Fédération était prêt à examiner la question de la ratification des accords d'amitié avec l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud lors de sa réunion du 12 novembre prochain, si la Douma envoie d'ici là les documents nécessaires.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Abkhazie: la mission de l'OSCE dépassée par les événements (sénateur) » datée du 27 octobre 2008.
Notes

Sources