Ouvrir le menu principal

Affaire Bout : Moscou dénonce la pression US sur la justice thaïlandaise

29 octobre 2009. – La Russie juge inadmissible la pression exercée par Washington sur les autorités exécutives et judiciaires de la Thaïlande en vue d'amener ce pays à extrader le ressortissant russe Viktor Bout vers les États-Unis, a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe Andreï Nesterenko.

« Notre attention a été retenue par les publications parues dans la presse thaïlandaise et dans d'autres médias étrangers au sujet des tentatives incessantes de la partie américaine visant à faire pression sur les autorités exécutives et judiciaires de la Thaïlande afin d'obtenir l'extradition de Viktor Bout vers les États-Unis. Nous considérons ces démarches déployées en dehors des normes juridiques comme inacceptables et entravant l'examen équitable du dossier Bout », a affirmé le diplomate.

Entrepreneur russe spécialisé dans les transports aériens de fret et retiré des affaires en 2001, Viktor Bout, surnommé en Occident le Marchand de la mort, a été arrêté en mars 2008 à Bangkok par la police thaïlandaise à la demande de l'ambassade des États-Unis.

L'attestation a été opérée avec la participation de services spéciaux américains. Washington accuse M. Bout de terrorisme et de trafic d'armes au profit des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et réclame son extradition.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Affaire Bout: Moscou dénonce la pression US sur la justice thaïlandaise » datée du 29 octobre 2009.

Sources


  •   Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.