Ouvrir le menu principal

Affrontements en Géorgie : 23 blessés toujours hospitalisés

7 mai 2009. – 23 personnes blessées au cours des affrontements qui ont éclaté mercredi soir entre la police et les représentants de l'opposition géorgienne à Tbilissi sont toujours hospitalisées, annonce jeudi l'agence News-Georgia.

Les affrontements ont éclaté près du siège de la police, où convergeaient des militants de l'opposition afin de protester contre l'arrestation de plusieurs des leurs. Selon les témoins, les policiers antiémeutes ont tiré des balles en caoutchouc afin de refouler les manifestants.

Suites aux affrontements, 29 personnes ont été hospitalisées selon la police, dont plusieurs leaders de l'opposition. Les manifestants avancent quant à eux un chiffre supérieur à 60 blessés.

Le leader de l'opposition unifiée géorgienne Levan Gatchetchiladze, blessé à la tête, et son frère, le chanteur Georgi Gatchetchiladze, ont quitté la clinique où ils se trouvaient en dépit de l'avis des médecins, a appris RIA Novosti de source hospitalière.

Un autre opposant, M.Verouchvili, se trouve selon le médecin chef de l'Hôpital républicain dans un état grave. « Il a eu les poumons compressés et présente plusieurs fractures », a-t-il indiqué, ajoutant que ce type de blessures pouvait avoir été provoqué par un passage à tabac ou des coups portés à l'aide d'un objet lourd.

Selon les données préliminaires, M. Verouchvili a été blessé en face du parlement, quand un véhicule est entré à vive allure sur le territoire où se trouvaient les manifestants, renversant plusieurs d'entre eux.

L'ancien président de la Chambre de contrôle géorgienne Soulkhan Molachvili, a déclaré à la télévision que son fils de 14 ans avait été transféré à l'hôpital, ce qui serait lié à la participation de son père aux manifestations de l'opposition.

« Les autorités ont remarqué que je prenais une part active aux protestations », a-t-il indiqué, avant d'ajouter que près de 20 personnes s'en étaient prises à son fils qui était accompagné d'un ami.

Le Patriarche orthodoxe de Géorgie Ilia II a qualifié la situation d'« explosive », appelant les parties en présence au calme, et pressant le pouvoir d'adopter des m


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Affrontements en Géorgie: 23 blessés toujours hospitalisés » datée du 7 mai 2009.


Sources



  •   Page « Géorgie » de Wikinews. L'actualité géorgienne dans le monde.