Ouvrir le menu principal

Afghanistan : un 59e soldat français tué en opération

Le nombre de soldats français tombés en Afghanistan est désormais de 59.

2 juin 2011. – Un caporal-chef de l'armée française, appartenant au 17e Régiment de génie parachutiste basé à Montauban, a trouvé la mort hier en Afghanistan. Selon le communiqué de l'Elysée, il aurait été tué au cours d'un accrochage avec des insurgés alors qu'il menait une mission de reconnaissance dans la vallée d'Alasaï, située dans la province de Kâpîssâ.

La mission, qui recherchait des caches d'armes, était menée conjointement avec des éléments de l'armée afghane. C'est à ce moment-là que sa section aurait été prise pour cible par des insurgés à proximité d'un village. Trois autres soldats français ont été blessés lors de cet incident, ils ont été évacués vers l'hôpital militaire français de Kaboul.

Le président Nicolas Sarkozy a présenté ses condoléances à la famille du soldat tué et a « [exprimé] la détermination de la France à continuer d'œuvrer au sein de la Force internationale d'assistance et de sécurité » en Afghanistan. « Cette force mandatée par l'ONU, a reçu la mission de contribuer au retour de la stabilité, au rétablissement de la paix et au développement en Afghanistan » a tenu à rappeler la présidence de la République.

Voir aussi

Sources