Ouvrir le menu principal

Afrique du Sud : l'ANC veut créer un tribunal d'exception pour réglementer la presse

11 août 2010. – Le parti au pouvoir en Afrique du Sud, le Congrès national africain (ANC[1]), a déclaré mardi que le pays a besoin d'un tribunal spécial chargé de réglementer le travail de la presse. Ce projet a suscité de vives critiques des organisations de médias locaux et internationaux.

Selon le porte-parole du Congrès national africain, Jackson Mthembu, ce tribunal d'appel sur les médias enquêterait sur les plaintes déposées contre les médias et serait habilité à forcer les journalistes à rendre des comptes. Les journalistes sud-africains ont lancé une campagne pour lutter contre ce qu'ils disent est une tentative de restreindre les droits élémentaires des médias et de limiter la libre circulation des informations.

Le tribunal pourrait infliger des amendes, mais M. Mthembu a démenti qu'il saperait les garanties constitutionnelles sur la liberté de la presse.

Des responsables de l'ANC ont ouvertement critiqué certains journalistes sud-africains qu'ils accusent de manque d'éthique.

Notes

Source



  •   Page « Afrique du Sud » de Wikinews. L'actualité sud africaine dans le monde.