Ouvrir le menu principal

Alberta : lacunes dans l'enseignement du français

16 mars 2013. – Les normes provinciales d'enseignement du français ne sont pas rencontrées dans les écoles du conseil scolaire public de Grande Prairie. L'enseignement du français y est obligatoire de la 4e à la 6e année, mais la qualité et la durée des classes ne correspondent pas aux critères provinciaux. Le conseil scolaire en met la faute sur les coupures budgétaires, selon l'administratrice du conseil Joanne Perrott.

SourceModifier