Ouvrir le menu principal

Algérie : élections législatives de 2007

17 mai 2007. – Les 19 millions de citoyens algériens ont été appelé aux urnes pour choisir aujourd'hui leurs 389 députés de l'Assemblée populaire nationale, après 19 jours d'une campagne électorale très peu suivie et sous très haute surveillance policière puisqu'un attentat terroriste a eu lieu hier à Constantine et a fait 1 mort.

L'actuelle majorité du Front de libération nationale devrait rester en place avec le Rassemblement national démocratique alors qu'il y avait en tout 1 144 listes, représentant 24 partis politiques et 102 listes indépendantes (dont 44 basées à l'étranger). Mais l'abstention est déjà certaine d'être très importante puisqu'à 17h00 (heure locale soit 16h00 UTC), seuls 28,39% des citoyens avaient rempli leur devoir civique, soit dix points de moins qu'en 2002. Outre la faible importance accordée par les algériens à ces élections, la branche d'Al-Qaïda au Maghreb avait appelé au boycottage du scrutin. De plus, ceux qui ont voté l'ont fait sans espoirs d'un quelconque changement pour l'avenir, le chômage y est responsable, surtout pour les adultes de moins de 30 ans pour qui le taux de chômage est de 75%.

Néanmoins, la plus grande surprise vient de la Commission nationale de surveillance des élections législatives (CNPSEL) qui a signalé des cas de fraude constatés par ses agents. Par exemple, à Rouiba, les responsables de quelques bureaux de vote ont refusé d'ouvrir les urnes pour que la commission puisse s'assurer qu'elles étaient vides avant le début du scrutin. « Certaines de ces urnes étaient remplies d'enveloppes au profit de candidats du Front de libération nationale (FLN) », précise la commission. L'absence dans certains bureaux de vote de listes de candidats et de partis en lice a aussi été noté tout comme la confiscation par des électeurs d'urnes itinérantes des régions du sud algérien, ceux-ci voulant protester contre le déroulement du scrutin.
Le ministre de l'intérieur Noureddine Yazid Zerhouni a minimisé ces faits affirmant qu'ils restaient des cas isolés sans incidences sur le résultat final du scrutin.

Les 10 000 bureaux de vote du pays ont fermé à 20h00 (heure local soit 19h00 UTC) et les résultats définitifs seront annoncés demain à 10h00 (heure locale soit 09h00 UTC).

Sources



  •   Page « Algérie » de Wikinews. L'actualité algérienne dans le monde.