Ouvrir le menu principal

Ali Khamenei dénonce la rhétorique agressive de Washington contre l'Iran

3 novembre 2009. – Il est temps que les États-Unis abandonnent leur ton hostile de même que leur politique vis-à-vis des États islamiques en général et de l'Iran en particulier, a déclaré le guide spirituel du pays, l'ayatollah Ali Khamenei.

« Si l'Amérique ne renonce pas à sa mentalité d'envahisseur et n'abandonne pas ses menaces, l'Iran ne cédera pas aux déclarations trompeuses de la Maison Blanche en matière de réconciliation avec Téhéran », a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec des étudiants organisée à l'occasion de l'anniversaire de l'occupation de l'ambassade américaine à Téhéran.

Le 4 novembre l'Iran célèbrera le 30ème anniversaire de la prise d'assaut de l'ambassade américaine par des étudiants dans la capitale iranienne. Les autorités iraniennes ont depuis baptisé ce jour « Journée de lutte contre l'oppression ».

Qualifiant la politique américaine de « ratage depuis des années », le leader suprême de l'Iran a notamment confié que: « Depuis le premier jour de la révolution islamique et la chute du régime du chah, corrompu et manipulé par Washington, dès que tout le monde a vu la vraie puissance de l'Iran, Washington, au lieu de s'excuser et d'indemniser le peuple iranien pour le préjudice infligé, crée des intrigues visant le gouvernement actuel. Il a même transformé son ambassade de Téhéran en un nid d'espions ».

« Si quelqu'un menace nos droits et intérêts nationaux, notre peuple ripostera et utilisera toute sa force pour mettre l'adversaire à genoux », a martelé Ali Khamenei.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Washington doit renoncer à sa rhétorique agressive contre Téhéran (Khamenei) » datée du 3 novembre 2009.

Sources