Ouvrir le menu principal

Allemagne : le bilan de la contamination par E. coli s'alourdit

Schistocytes chez une personne atteinte de syndrome hémolytique et urémique.

11 juin 2011. – Deux nouvelles personnes sont décédées des suites d'une contamination par la bactérie Escherichia coli portant le bilan de l'épidémie à trente-trois morts, dont trente-deux en Allemagne, ont indiqué des autorités sanitaires régionales allemandes.

L'origine de la contamination enfin identifiée

Hier, les autorités fédérales ont annoncé lors d'une conférence de presse que des graines germées étaient bien responsables de l'épidémie. Ces dernières, riches en vitamines et minéraux, sont réputées pour leurs qualités nutritionnelles d'où leur popularisation ces dernières années en restauration. Pour les chercheurs, le fait qu'elles soient cultivées dans l'humidité et à des températures de plus de 20 °C, les rendent potentiellement vecteurs de bactéries pathogènes comme l'ECEH[1], la salmonelle ou la listéria.

La Russie lève son embargo

Par ailleurs, la Russie a levé son embargo sur les légumes européens. Le président de la Commission européenne, José Manuel Durão Barroso, l'a confirmé par le biais d'une déclaration. L'Union européenne avait exprimé son mécontentement et jugé celui-ci disproportionné. Le président Dmitri Medvedev avait alors rétorqué que les importations de légumes reprendraient dès que les autorités sanitaires européennes auraient fourni les garanties nécessaires.

Notes

Voir aussi

Sources