Ouvrir le menu principal

Brouille au sujet du suivi de l'accord politique de 2006 au Togo

11 mars 2009. – Les deux principaux partis de l'opposition togolaise, l'Union des forces de changement (UFC) et le Comité d'action pour le renouveau (CAR), ont tout récemment « boudé » une réunion du Comité de suivi de l'Accord politique global, signé en 2006 par la classe politique et la société civile du Togo. Les deux formations disent avoir reçu une invitation du président de la République, alors qu'il n'appartient à aucune des parties prenantes au dialogue inter-togolais de convoquer les réunions de ce Comité.

L'opposition accuse le gouvernement de « chercher à torpiller les discussions en cours en vue des prochaines échéances électorales ». « Nous avons reçu une lettre du chef de l'État qui nous invitait au Comité de suivi ; cela n'est pas conforme à l'esprit de l'accord politique global », a déclaré Patrick Lawson, vice-président de l'UFC.

Sources