Ouvrir le menu principal

Bulgarie : victoire socialiste aux élections législatives, mais sans majorité absolue

27 juin 2005. – Comme prévu par les sondages, le « Parti socialiste » bulgare (BSP), issu du Parti communiste bulgare (BCP) qui dirigea le pays durant 45 ans, a remporté les 5e élections législatives de l'histoire de la Bulgarie post-communiste.

Menés par le jeune Sergueï Stanichev (39 ans), les socialistes ont obtenu 31% des suffrages et 82 des 240 sièges au Parlement (Assemblée nationale), soit un nombre insuffisant pour disposer de la majorité gouvernementale. Alors que le « Mouvement des droits et libertés » (MDL, représentant de la minorité turcophone) apparaissait comme un allié de poids pour le BSP, il n'a obtenu que 12,68% et 34 sièges, ce qui est encore insuffisant.

Avec ses 19,88%, le « Mouvement national » pour Siméon II (NMS II), du Premier ministre et ancien roi Siméon II de Saxe-Cobourg-Gotha, est le grand perdant de ce scrutin même s'il peut compter sur 53 sièges.

Les deux suprises de ces élections sont la participation : 56% (-10,7 points par rapport à 2001) et la percée du parti nationaliste Ataka avec 8,16% et 21 sièges, ce qui en fait un des plus puissants groupes parlementaires.

La Fédération des démocrates unis (ODS, opposition de centre-droit) obtient 7,70% des suffrages et 20 sièges. Elle est suivie du Parti des démocrates pour une Bulgarie forte (6,45% et 17 sièges) et de l'Union nationale bulgare (5,20% et 13 sièges).


  • Page Bulgarie de Wikinews Page « Bulgarie » de Wikinews. L'actualité bulgare dans le monde.