Cambodge : les étrangers peuvent devenir propriétaires

7 avril 2010. – Les étrangers peuvent désormais devenir propriétaires au Cambodge. Le parlement a en effet voté une loi en ce sens lundi, par 85 voix sur 96. Jusqu'à présent, les étrangers étaient obligés de recourir à des intermédiaires cambodgiens ou de procéder à des montages juridiques tout en gardant une part d'insécurité foncière, en pouvant être expulsés de chez eux.

La Canadia Tower est le premier gratte-ciel cambodgien. La crise a ralenti les autres projets.

Cette loi présente tout de même quelques restrictions. Ainsi, il sera toujours impossible pour un étranger de détenir plus de 49 % d'un bâtiment, d'être propriétaire d'un logement au rez-de-chaussée ou de posséder une propriété à moins de 30 kilomètres des frontières.

L'objectif est de relancer le secteur de la construction et d'attirer plus facilement les investisseurs étrangers. Plusieurs grands chantiers ont été ralentis ou revus à la baisse ces derniers mois, tels que ceux de la Gold Tower 42 ou de Camko City. L'arrivée de clients étrangers sur le marché pourrait relancer ces projets d'appartements de luxe.

Sources



  •   Page « Cambodge » de Wikinews. L'actualité cambodgienne dans le monde.