Ouvrir le menu principal

Caucase du Sud : la Russie propose de suspendre les consultations de Genève

18 mai 2009. – La Russie propose de suspendre les consultations sur la sécurité dans le Caucase du Sud qui se déroulera à Genève, en Suisse, jusqu'au retour des délégations sud-ossète et abkhaze, a annoncé lundi par téléphone le chef de la délégation russe Grigori Karassine.

« Discuter des questions sérieuses de la sécurité en l'absence d'une partie concernée serait un exercice peu fructueux », a indiqué M. Karassine à RIA Novosti.

Samedi, la délégation abkhaze a refusé de participer au cinquième volet des discussions de Genève programmé pour lundi et mardi. Soukhoumi conditionne sa participation à la reconnaissance par l'ONU du nouveau statut de la république dont l'indépendance par rapport à la Géorgie a été reconnue par la Russie et le Nicaragua en 2008. L'ONU a promis d'envoyer une copie du rapport sur la situation dans la région rédigé par le secrétaire général des Nations Unies à la délégation abkhaze. Toutefois, l'Abkhazie ne l'a toujours pas reçue.

La délégation sud-ossète a quitté lundi les négociations de Genève en signe de protestation contre l'absence de la délégation abkhaze.

Les discussions de Genève sur la situation dans le Caucase du Sud ont été lancées après la guerre déclenchée par la Géorgie en août 2008 en Ossétie du Sud. Les rencontres entre les diplomates représentant l'UE, l'OSCE, l'ONU, la Russie, les États-Unis, la Géorgie, l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud visent à stabiliser la situation dans la région. Les trois premiers rounds de discussions n'ont abouti sur aucune décision concrète. Le quatrième, tenu les 17 et 18 février, a permis aux participants de mettre au point un document définissant les modalités de prévention et de règlement des incidents en Géorgie, en Abkhazie et en Ossétie du Sud.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Caucase du Sud : la Russie propose de suspendre les consultations de Genève » datée du 18 mai 2009.

Sources