Ouvrir le menu principal

Coup d'État en Mauritanie

Localisation de la Mauritanie sur le continent africain.

6 août 2008. – En Mauritanie (pays de la côte nord-ouest de l'Afrique), un coup d'État orchestré par les généraux militaires, avec à leur tête le général Mohamed Ould Abdel Aziz, s'est déroulé ce mercredi 6 août. Cela intervient après le limogeage de quatre généraux (dont Ould Abdel Aziz) par le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, ce dernier ainsi que son premier ministre Yahya Ould Ahmed El Waghef ont été arrêtés. La première conséquence de cet acte est la prise de contrôle des médias puisque la radio et la télévision ont cessé d'émettre depuis l'événement. La première décision des généraux regroupés en un « conseil d'État » est l'annulation des dernières nominations au sein de l'armée.

Au cœur d'une crise politique et la démission de 25 députés et 23 sénateurs ce lundi dernier, tous issus de la formation politique du président (Pacte national pour la démocratie et le développement), la Mauritanie avait cependant connu sa première élection présidentielle démocratique depuis son indépendance en juin 2007 avec l'élection de Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, accusé par le président d'être derrière la crise politique actuelle qui secoue le pays, était un membre du conseil militaire de transition qui entre 2005 er 2007 a permis la transition démocratique de la Mauritanie, au même titre qu'un autre putscheur le général Ould Cheikh Mohamed Ahmed.

Sources