Ouvrir le menu principal

Coupe d'Afrique des nations de football 2010 : attaque du bus de l'équipe du Togo

Localisation de l'Angola.

8 janvier 2010. – Le bus de l'équipe de football du Togo a été mitraillé alors qu'il se situait dans l'enclave de Cabinda, en Angola, pays organisateur de la coupe d'Afrique des nations 2010. Cette attaque a été revendiquée par la branche armée des Forces de libération de l'État de Cabinda, contre « les forces armées angolaises, qui escortaient la sélection nationale du Togo », selon un communiqué cité vendredi par l'agence de presse Lusa.

Le chauffeur du bus a perdu la vie, et neuf membres de la délégation ont été blessés. Deux membres de l'équipe, le défenseur Serge Akakpo et le gardien de but Kodjovi Obilalé, ont été touchés et opérés à Cabinda.

Le ministère des Affaires étrangères français a condamné « avec la plus grande fermeté le mitraillage du bus » et a appelé « à tout mettre en œuvre pour retrouver, arrêter et traduire devant la justice les auteurs de cette attaque ».

Sources