Ouvrir le menu principal

Croatie : vers un second tour à l'élection présidentielle

Localisation de la Croatie

30 décembre 2009. – Les deux premiers candidats à l'élection présidentielle croate, Ivo Josipović, du parti social-démocrate, et le candidat indépendant Milan Bandić, se sont qualifiés pour le second tour, prévu le 10 janvier 2010.

Les deux candidats ont obtenu un score cumulé de 47,2 % des voix : 32,4 % pour Josipović et 14,8 % pour Bandić. Derrière, Andrija Hebrang, de l'Union démocratique n'a obtenu que 12 % des voix, en raison du mécontentement général quant à la situation économique, et des soupçons d'importantes corruptions, selon les médias. 12 candidats étaient en liste pour succéder au président sortant, Stjepan Mesić, qui ne pouvait, en vertu de la Constitution croate, se représenter au terme de ses deux mandats.

Par ailleurs, le premier tour de cette élection présidentielle a souffert d'un faible taux de participation, avec seulement 34 %. Le vainqueur sera le troisième président de la Croatie, État indépendant depuis 19 ans. Le pays est récemment devenu membre de l'OTAN, et aussi bien Josipović que Bandić se sont engagés à soutenir la candidature croate à l'adhésion à l'Union européenne en 2012, malgré les inquiétudes qui subsistent quant à cette perspective, en raison de la corruption, jugée trop importante en Croatie.

Ivo Josipović est un professeur de Droit à l'université de Zagreb. Mila Bandić est l'actuel maire de cette ville, et était un membre du parti social-démocrate, tout comme Josipović, avant de quitter ce dernier à la suite de sa défaite, cette année, aux primaires visant à investir le candidat à la présidentielle.

Sources