Ouvrir le menu principal

Cyclisme : Wouter Weylandt trouve la mort sur le Tour d'Italie

Le Giro est en deuil après la chute mortelle de Wouter Weylandt

9 mai 2011. – Le cycliste belge Wouter Weylandt a perdu la vie aujourd'hui lors de la troisième étape du Giro, le Tour d'Italie, après une chute dans la descente du Passo del Bocco, à 25 kilomètres de l'arrivée.

Selon la police, le scénario du drame est le suivant : la pédale gauche du sprinteur belge accroche le muret situé sur le long de la route de la descente du Passo del Bocco. Il tombe sur une vingtaine de mètres avant de s'immobiliser. Cette terrible cabriole lui fait perdre connaissance. Alors qu'il perd beaucoup de sang, le service médical de la course lui fait un massage cardiaque. Un hélicoptère médical arrive sur place, mais ne peut se poser à proximité du lieu de l'accident en raison du relief de la région. « Son cœur a cessé de battre », a déclaré Auro Bulbarelli, le responsable des sports de la Rai, quand il annonce son décès.

Les réactions ne se font pas attendre, notamment via le réseau Twitter. « Dévasté », c'est le mot de Robbie McEwen, qui exprime le sentiment de tout le peloton. « Des choses comme ça ne devraient pas arriver. J'ai l'estomac complètement noué », se confie Mark Cavendish. Le président de la fédération belge, Tom Van Damme, s'est également exprimé : « Le cyclisme belge est plongé dans un deuil profond. Mes pensées vont à sa famille. Je leur souhaite beaucoup de courage en ces temps difficiles. Pour le reste, les mots me manquent ». Ce sont d'ailleurs les mêmes qui reviennent tout le temps : choc, et tristesse.

Ironie du sort, c'était cette troisième étape qu'il avait remportée il y a un an. Professionnel depuis cinq ans, le sprinteur belge avait rejoint cette année l'équipe Leopard-Trek des frères luxembourgeois Fränk et Andy Schleck. Il était classé neuvième à la suite de la seconde étape d'hier. Wouter Weylandt avait 26 ans et allait devenir père.

Sources