Ouvrir le menu principal

De nouvelles négociations sur la réunification de Chypre vont débuter

20 mars 2008. – Demetris Christofias, le nouveau président de Chypre, élu le 24 février, a annoncé mercredi l'ouverture de nouvelles négociations en vue de la réunification de l'île. Une réunion entre Demetris Christofias et Mehmet Ali Talat, dirigeant de la République turque de Chypre du nord, est prévue ce week-end.

Tranchant avec l'intransigeance affichée par l'ancien président Tassos Papadopoulos, Demetris Christofias déclare vouloir trouver « une solution réalisable, le plus tôt possible ». Faisant référence au refus par les Chypriotes grecs du plan de l'Organisation des Nations unies proposant l’instauration d’une fédération « bizonale et bicommunautaire », qui avait été largement approuvé par les Chypriotes turcs, il a également précisé, « Cette fois-ci nous devons réussir. Un nouvel échec aurait des effets dévastateurs sur l'avenir de notre peuple, Chypriotes grecs comme Chypriotes turcs ».

De son côté, Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre de Turquie, seul pays ayant reconnu la République turque de Chypre-nord, a insisté pour que le plan de réunification de l'île élaboré par l'ancien secrétaire général de l'ONU Kofi Annan reste la base de toute nouvelle discussion. Cette prise de position, partagée par Mehmet Ali Talat, a été vivement critiquée par Demetris Christofias qui a demandé à la Turquie de « ne pas interférer dans la reprise des négociations entre les deux communautés ».

Sources