Ouvrir le menu principal

Des scientifiques russes affirment avoir découvert des poils de yéti

Illustration d'un yéti.

31 octobre 2012. – Des poils trouvés en Sibérie appartiendraient au mythique yéti avec une probabilité de 60 à 70 %, indique une analyse de l'ADN effectuée en Russie et aux États-Unis, a annoncé à l'agence RIA Novosti Valentine Sapounov, de l'Université d'État d'hydrométéorologie de Russie.

« Dans le domaine scientifique, rien ne peut être sûr à 100 %. Mais nous pouvons confirmer à 95 % que les traces découvertes dans la grotte d'Azass (dans le sud du Kouzbass, en Sibérie), appartiennent au yéti. Nous sommes certains à 60-70 % que l'échantillon de poils et l'ADN nucléaire que nous en avons extrait appartiennent à cette créature, après les avoir examinés avec un microscope électronique » a indiqué V. Sapounov.

« Malheureusement, nous ne disposons que de peu de matériaux à analyser. Pour avoir une image plus exhaustive, il serait bien de trouver un follicule pileux ou une goutte de sang de l'homme des neiges. Mais l'ADN nucléaire a permis d'établir que cette créature est plus proche génétiquement de l'homo sapiens que du chimpanzé » a poursuivi l'expert.

Elle explique que l'ADN analysé comportait moins de 1 % de différence avec l'ADN humain, tandis que ce dernier et celui du chimpanzé affichent 1 à 1,5 % de différences génétiques.

Les mêmes résultats ont été obtenus à plusieurs reprises par des chercheurs russes et américains.

D'après V. Sapounov, le Kouzbass ne serait pas la seule zone habitée par le yéti. Ces espèces seraient également présentes dans différentes régions russes faiblement peuplées, dont la toundra.

Les premières rumeurs sur la présence du yéti dans le sud du Kouzbass datent de février 2009. Par la suite, l'empreinte géante d'une créature inconnue y a été trouvée. Depuis, des experts russes spécialisés dans l'étude de cette créature et des célébrités russes ont effectué plusieurs expéditions dans cette région, sans toutefois réussir à rencontrer l'« abominable homme des neiges ».

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Russie: des scientifiques affirment avoir découvert des poils de yéti » datée du 30 octobre 2012.

SourceModifier


  •   Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.