En direct : suivez la nouvelle tentative de lancement de la fusée SpaceX

borderless

30 mai 2020. – À 15 h 22 (heure de la côte Est des États-Unis, 19 h 22 UTC, 21 h 22 en France,) le premier vol commercial spatial habité a été lancé depuis le centre spatial Kennedy en Floride. Les deux astronautes, Robert Behnken et Douglas Hurley, ont décollé à destination de la Station spatiale internationale. Ils ont utilisé le lanceur Falcon 9 et la capsule Crew Dragon développés par le secteur privé américain. La capsule s'est séparée du lanceur après 12 minutes de vol. C'est un moment historique pour les États-Unis ; depuis neuf ans et l'arrêt des missions de la navette spatiale, aucun vol habité n'avait eu lieu depuis le sol américain.

Les prévisions météorologiques, qui ont déjà été la cause du report du lancement qui devait initialement se tenir jeudi, étaient mauvaises, mais le lancement s'est finalement déroulé sans encombre.

Wikinews-logo.png
Lexique
ISS Station spatiale internationale
WP Waypoint
Orbite Trajectoire circulaire autour d'un astre
Go/No Go Continuer l'opération / Faire une pause
Retour sur un vol historique qui marque le début d'une nouvelle ère spatiale - Un reportage exclusif de Wikinews


Suivez le directModifier

Suivez le lancement de la fusée de SpaceX en direct sur Wikinews. Pour voir les nouvelles informations, pensez à actualiser la page   Actualiser la page

Ceci marque donc la fin de ce direct. Merci beaucoup à tous ceux qui nous ont suivi hier et aujourd'hui. Bonne continuation et à bientôt pour un autre direct sur la source d'information que vous pouvez écrire : Wikinews !

  • 17 h 20 (UTC) : Robert Behnken et Douglas Hurley pénètrent dans la Station Spatiale Internationale pour y rejoindre leur compatriote, Christopher Cassidy, accompagné des deux astronautes Anatoly Ivanishin et Ivan Vagner de l'Agence Spatiale Russe, le Roscosmos. C'est une première mondiale : les américains renvoient leurs astronautes dans l'espace depuis le sol américain et avec un véhicule commercial. Cette nouvelle ouvre une nouvelle ère spatiale, autant pour les Occidentaux que pour les Orientaux.
 
Entrée de l'équipage de Crew Dragon dans la Station Spatiale Internationale. Un accueil chaleureux !
 
Le nouvel équipage de l'ISS (Station Spatiale Internationale) au grand complet !
  • 15 h 00 (UTC) : Chris Cassidy, le seul membre américain de l'actuel équipage de l'ISS, prépare l'arrivée de ses compatriotes.
  • 14 h 30 (UTC) : le cordon ombilical, qui alimentera la capsule à partir de l'énergie de l'ISS, est en cours de déploiement.
  • 14 h 27 (UTC) : la capsule est désormais fermement attachée à l'ISS.
  • 14 h 25 (UTC) : six des douze « crochets », qui agiront comme un joint d'étanchéité pour permettre la pressurisation de l'espace entre les sas de l'ISS et du Crew Dragon, sont enclenchés, les autres sont en cours.
  • 14 h 18 (UTC) : les astronautes devront attendre 1 h 30 avant de pouvoir entrer dans l'ISS.
  • 14 h 17 (UTC) : la capsule est amarrée. Le contact entre Crew Dragon et l'ISS est établi ; il faut maintenant mettre en marche le contact mécanique, "hard control", qui succède au "soft control" entièrement magnétique.
  • 14 h 13 (UTC) : toute la capsule est en automatique, les astronautes n'ont pas le droit de toucher aux écrans à 2 mètres de l'ISS, tandis qu'ils se déplacent 0,1 m/s plus vite que la station à 10 m de celle-ci.
  • 14 h 10 (UTC) : le WP2 est atteint à 30m de l'ISS : Crew Dragon entre dans l'ombre de la Station Spatiale Internationale. Nouvel arrêt du vaisseau pour contrôle de celui-ci.
  • 14 h 05 (UTC) : Crew Dragon reprend sa progression vers l'ISS à 0,3m/s. Désormais à 140m de l'ISS, le vaisseau entre dans sa zone de contrôle. Le WP2 est en approche.
  • 13 h 58 (UTC) : les ajustements de trajectoire manuels sont désormais terminés.
  • 13 h 46 (UTC) : les ajustements suivant l'axe X sont terminés, les ajustements par rapport à l'axe Y débutent.
 
CrewDragon se calibre de manière axiale par rapport à l'ISS de la manière la plus optimale pour l'amarrage.
  • 13 h 45 (UTC) : la capsule et l'ISS vont désormais à la même vitesse.
  • 13 h 36 (UTC) : l'équipage réalise de légers ajustements pour être parfaitement aligné avec l'ISS.
  • 13 h 22 (UTC) : Crew Dragon atteint le Waypoint 1, à 220m de l'ISS et se dirige vers le Waypoint 2, que la capsule devrait atteindre prochainement. Crew Dragon et l'ISS sont désormais face à face, prêts à amarrage.
  • 13 h 07 (UTC) : les points de passage de la capsule Crew Dragon sont : Waypoint 0 à 400 mètres sous la Station spatiale internationale, Waypoint 1 à 220 mètres et Waypoint 3 à 20 mètres, en face du port d'amarrage.
  • 13 h 00 (UTC) : la capsule, actuellement à 330 m de l'ISS et totalisant 17 h 30 de vol, passe Waypoint 0 et se dirige vers Waypoint 1, qu'elle devrait atteindre à 13 h 22 (UTC).
  • 12 h 59 (UTC) : les astronautes ont 16 minutes d'avance sur le programme prévu.
  • 12 h 53 (UTC) : le Crew Dragon n'est plus qu'à 430 mètres de l'ISS.
  • 12 h 48 (UTC) : le Crew Dragon n'est plus qu'à 585 mètres.
  • 12 h 43 (UTC) : une manœuvre de correction de trajectoire aura lieu dans 14 minutes pour passer de WP0 à WP1, qui correspond à 220 m de l'ISS sur la même orbite, après un test de commandes manuelles.
 
En amont de la phase d'approche, CrewDragon change de trajectoire.
  • 12 h 42 (UTC) : les astronautes se rapprochent de WP0, qui précédera un Go/No Go 7 minutes plus tard, qui correspond à la suite de l'opération ou une pause.
  • 12 h 41 (UTC) : plus que 1 km sépare l'ISS de Crew Dragon.
  • 12 h 39 (UTC) : le Crew Dragon se déplace désormais à 1,7 m/s par rapport à l'ISS.
  • 12 h 38 (UTC) : les astronautes sont sur la trajectoire WP0, qui correspond à 400 m en dessous de l'ISS, en propulsion nominale.
  • 12 h 37 (UTC) : la capsule se trouve à 1,6 km de l'ISS, soit au mid-course burn.
  • 12 h 35 (UTC) : le Crew Dragon se déplace 2,2 m/s plus vite que l'ISS, soit à 17 000 mph (27358,848 km/h).
  • 12 h 33 (UTC) : la capsule passe au dessus de Baïkonour, qui pendant 9 ans « a été la seule porte d'entrée vers l'ISS pour nos astronautes. »
  • 31 mai 2020, 09 h 19 (UTC) : la Capsule entre en Final Coelliptic Burn ; la navette est désormais sur la même orbite que l'ISS et se prépare à la phase d'approche avant l'amarrage qui aura lieu à 14h30 (UTC).
  • 20 h 37 (UTC) : les astronautes peuvent désormais retirer leur combinaison.
  • 19 h 50 (UTC) : la capsule Crew Dragon est le cinquième véhicule spatial américain à être mis en service après les programmes Gemini, Mercury, Apollo et des Navettes.
  • 19 h 35 (UTC) : le second étage se sépare du lanceur, la capsule Crew Dragon est désormais en route pour la Station spatiale internationale.
  • 19 h 33 (UTC) : le premier étage a atterri.
  • 19 h 31 (UTC) : les moteurs du second étage s'éteignent.
  • 19 h 25 (UTC) : à T+00:02:44, les moteurs du second étage s'allument.
  • 19 h 25 (UTC) : à T+00:02:36, le premier étage se sépare du lanceur.
  • 19 h 24 (UTC) : à T+00:02:33, les moteurs du premier étage se coupent.
  • 19 h 22 (UTC) : décollage de la fusée.
  • 19 h 18 (UTC) : le chargement du carburant continue jusqu'à 3 minutes avant le lancement.
  • 19 h 14 (UTC) : à 8 minutes du lancement, la capsule est prête.
  • 19 h 09 (UTC) : de la vapeur de condensation se dégage autour du lanceur en raison du chargement du carburant.
  • 19 h 06 (UTC) : le chargement du second étage débute à son tour.
  • 18 h 52 (UTC) : à 30 minutes du lancement, la situation météo est toujours favorable.
  • 18 h 46 (UTC) : le chargement du kérosène et de l'oxygène liquide débute pour le premier étage.
  • 18 h 38 (UTC) : la rampe se sépare du lanceur et se retire.
  • 18 h 36 (UTC) : le centre spatial indique que la météo est désormais favorable au lancement pour l'instant.
  • 18 h 35 (UTC) : le prochain vol habité de SpaceX est prévu pour la fin de l'été 2020. La capsule Crew Dragon transportera alors 4 astronautes supplémentaires vers la Station spatiale internationale.
  • 18 h 22 (UTC) : le compte à rebours progresse, H-1 avant le lancement. La météo reste menaçante et pourrait remettre en cause le lancement.
  • 18 h 20 (UTC) : Robert Behnken, 49 ans, a également réalisé deux vols spatiaux à destination de la Station spatiale internationale. Ses vols remontent au 11 mars 2008 et au 8 février 2010.
  • 18 h 12 (UTC) : l'astronaute américain Douglas Hurley, 53 ans, a déjà effectué deux vols en direction de la Station spatiale internationale. Ses vols remontent au 15 juillet 2009 et au 28 juin 2011. Son dernier vol était également le dernier vol du programme des navettes spatiales.
  • 18 h 08 (UTC) : le lancement reste incertain en raison de la météo.
  • 17 h 55 (UTC) : un écusson spécifique pour la mission a été créé :
  • 17 h 40 (UTC) : si le lancement a lieu aujourd'hui, le temps de voyage des astronautes pour atteindre la Station spatiale internationale sera de 19 heures.
  • 17 h 22 (UTC) : le lancement est maintenant prévu dans 2 heures. Les conditions météorologiques restent menaçantes pour le lancement de la fusée. Un prochain point météorologique sera fait avant le chargement du carburant.
  • 17 h 20 (UTC) : la pluie s'abat sur la zone de lancement.
  • 17 h 11 (UTC) : la porte de la capsule Crew Dragon est désormais fermée.
  • 17 h 07 (UTC) : le président des États-Unis, Donald Trump, qui était déjà venu mercredi 27 mai, est annoncé sur place pour cette nouvelle tentative.
  • 16 h 59 (UTC) : le directeur général de la NASA réaffirme que les risques de report du lancement sont de 50 %, mais que la prévision est meilleure que celle du 27 mai.
  • 16 h 58 (UTC) : les tests de communication entre les astronautes et le centre spatial sont concluants. Les sièges des astronautes sont désormais en position de décollage.
  • 16 h 54 (UTC) : les combinaisons de l'équipage sont désormais reliées à la capsule. La capsule est positionnée sur le lanceur Falcon 9.
  • 16 h 50 (UTC) : les commandes à l'intèrieur de la capsule sont gérées par des écrans tactiles.
  • 16 h 47 (UTC) : les deux astronautes sont désormais installés dans la capsule.
  • 16 h 40 (UTC) : Robert Behnken rentre à son tour dans la capsule.
  • 16 h 39 (UTC) : Douglas Hurley rentre en premier dans la capsule Crew Dragon. La capsule Crew Dragon développée par SpaceX permet le transport de 4 astronautes simultanément.
  • 16 h 33 (UTC) : les deux astronautes se trouvent dans la passerelle pour accéder à la capsule.
  • 16 h 30 (UTC) : après avoir pris l'ascenseur, les deux astronautes grimpent les dernières marches pour accéder à la capsule Crew Dragon.
  • 16 h 27 (UTC) : Robert Behnken et Douglas Hurley sont au pied du lanceur Falcon 9.
  • 16 h 22 (UTC) : le lancement est maintenant prévu dans 3 heures.
  • 16 h 21 (UTC) : les astronautes sont arrivés sur le pas de tir 39A.
  • 16 h 13 (UTC) : les véhicules des astronautes sont escortés par des équipes de sécurité tout au long du trajet.
  • 16 h 08 (UTC) : le trajet entre le centre spatial et le pas de tir 39A devrait durer une dizaine de minutes et est long de 13 kilomètres.
  • 16 h 07 (UTC) : les deux astronautes quittent les bâtiments du centre spatial à bord d'une Tesla Model X pour se rendre sur le site du lancement.
  • 16 h 04 (UTC) : le soleil brille sur le site du lancement ; néanmoins, les conditions météorologiques restent menaçantes pour le lancement.
  • 16 h 00 (UTC) : la mission SpaceX Demo-2 doit finir de qualifier la capacité de l'entreprise SpaceX à envoyer des astronautes dans l'espace. La durée de la mission dans la Station spatiale internationale n'est pas définie ; la capsule Crew Dragon dans laquelle les astronautes prendront place a une capacité maximale de 16 semaines.
  • 15 h 50 (UTC) : le lanceur Falcon 9 utilisé a été développé par l'entreprise d'Elon Musk, SpaceX. Le lanceur sera utilisé sur le pas de tir 39A déjà utilisé pour les navettes spatiales. Ce pas de tir est loué par SpaceX à la NASA.
  • 15 h 28 (UTC) : les deux astronautes, Robert Behnken et Douglas Hurley, sont en train de s'équiper. Les équipes SpaceX vérifient les combinaisons de l'équipage.
  • 15 h 22 (UTC) : le lancement est maintenant prévu dans 4 heures.
  • 15 h 19 (UTC) : la mission du jour porte la dénomination SpaceX Demo-2, elle fait suite à la mission SpaceX Demo-1, qui était un tir sans astronautes.
  • 11 h 55 (UTC) : le directeur de la NASA, Jim Bridenstine, annonce que la probabilité de report est de 50 % en raison des conditions météorologiques.


SourcesModifier

Voir sur Wikipédia l'article
SpX-DM2.
  Actualiser la page
  Jour précédent

30 mai 2020

Jour suivant