Ouvrir le menu principal

Entretien Medvedev-Brown sur la situation en Abkhazie et en Ossétie du Sud

Dmitry Medvedev official large photo -8 brightly.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi Dmitri Medvedev sur


30 août 2008. – Le président russe Dmitri Medvedev a abordé samedi par téléphone avec le premier ministre britannique Gordon Brown les raisons qui ont poussé Moscou à reconnaître l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, apprend-on du Kremlin.

Dmitri Medvedev a assuré Gordon Brown que les principes du « plan Medvedev-Sarkozy » de règlement du conflit sur le territoire géorgien étaient toujours en vigueur et que Moscou les appliquait strictement.

En outre, Moscou compte sur un dialogue constructif avec l'UE et les organisations internationales, a déclaré M. Medvedev.

« La partie russe approuve et prône l'élargissement de la mission de l'OSCE dans la zone de sécurité autour de l'Ossétie du Sud, ainsi que l'établissement d'une surveillance internationale des actions des actuels dirigeants géorgiens », lit-on dans un communiqué diffusé par le service de presse du président russe.

MM. Medvedev et Brown ont également évoqué les questions de coopération internationale. Le président russe a confirmé le soutien de la Russie aux efforts mondiaux pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et sa participation à la prochaine réunion de l'Assemblée générale de l'ONU sur ce sujet.

L'entretien téléphonique entre Dmitri Medvedev et Gordon Brown s'est tenu à l'initiative de la partie britannique.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Entretien Medvedev-Brown sur la situation en Abkhazie et en Ossétie du Sud (Kremlin) » datée du 30 août 2008.

Sources