Environnement : Obama rejette le projet Keystone XL

Publié le 6 novembre 2015
Le président américain, Barak Obama, a annoncé en fin d'avant-midi le rejet du projet de pipeline Keystone XL devant relier les sables bitumineux de l'Alberta, au Canada, et les raffineries du sud des États-Unis. Ce sont les effets projetés sur le climat combinés au faible impact estimé sur l'économie américaine qui ont motivé sa décision.

Tuyaux de 30 pouces (76,20 cm) de diamètre utilisés lors de la phase I, dans le Nebraska

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, s'est dit déçu de la décision de son homologue. Dans la foulée, TransCanada, le promoteur du projet, a perdu près de 6 % en bourse.

SourcesModifier


  Actualiser la page
  Jour précédent

6 novembre 2015

Jour suivant