Ouvrir le menu principal

Espagne : José Luis Rodríguez Zapatero veut poursuivre les réformes

José Luis Rodríguez Zapatero.

11 janvier 2011, Madrid. – Le premier ministre espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, a annoncé sa volonté de mener à leurs termes et contre vents et marées les réformes engagées par son gouvernement. Il a déclaré à la presse espagnole que ne pas les appliquer constituerait la pire des choses. Elles seront poursuivies même en l'absence d'un large consensus. Les chefs d'entreprises et les syndicats ont été réunis au Palais de la Moncloa pour que le chef du gouvernement leur exposât sa vision de l'économie.

Dans son exposé, il a tablé sur une croissance entre 2 % et 2,5 % de 2011 à 2015. Pour cela, il faudra fournir de nouveaux efforts, « et nous le ferons », a-t-il ajouté en substance. L'une des réformes en ligne de mire est celle de la négociation collective, qu'il juge actuellement guère efficace. Il a clairement indiqué qu'elle aboutira avec ou sans l'aval des partenaires sociaux, estimant une telle réforme urgente. Enfin, Il a particulièrement insisté sur la nécessité de restructurer les banques et les caisses pour qu'il y ait plus de crédit. Il a annoncé, au passage, la publication des risques des banques et des caisses dans le secteur immobilier.

Source


  •   Page « Espagne » de Wikinews. L'actualité espagnole dans le monde.