Ouvrir le menu principal

Espagne : un Airbus A400M s'écrase à Séville

L’Essentiel


Airbus A400M EC-404 SVQ.jpg
Un Airbus A400M à Séville
Nombres clés
  • 7 personnes à bord
  • 4 morts
  • 2 blessés à l'hôpital
Géolocalisation
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Spain location map.svg
Séville

9 mai 2015, 11 h 57 UTC. – Des médias locaux et français rapportent qu'un avion militaire de type Airbus A400M produit pour la Turquie s'est écrasé à Séville, ville d'assemblage de l'appareil, lors de son premier vol d'essai. Selon le contrôle aérien, l'accident s'est produit après le décollage.

D'après le site FlightRadar24, le vol a décollé à 12 h 52 (heure locale), pour s'écraser à 12 h 57. Il y aurait 8 à 10 personnes à bord. Les six personnes sont de nationalité espagnole et salariées de la société privée Airbus Defense & Space, une filiale d'Airbus. Au moins trois personnes sont mortes.

L'accident s'est produit dans un champ au nord de l'aéroport où se trouve une usine FAL d'Airbus, à un kilomètre environ de la ville de Séville, capitale de l'Andalousie. La FAL permet d'assembler l'airbus A400M à partir de pièces en provenance de différents sites de l'entreprise mondiale. En 1994, Airbus avait déjà connu un accident au décollage d'un vol d'essai tuant quelques personnes à Blagnac, dans l'agglomération de Toulouse-métropole.

Des A400 M ont déjà été livrés et sont en service: France (6), au Royaume-Uni (2), en Turquie (2), en Allemagne (1) et en Malaisie (1).

La trajectoire de l'avion a été communiquée par les médias : il a décollé sur une piste dirigée vers l'Est puis a entamé un virage vers sa gauche, en allant d'abord vers le Nord. Il s'est écrasé peu après. Le panache de fumée noire était visible depuis le centre ville de Séville.

Lors du décollage, l'équipe de pilotage a communiqué au contrôle aérien la présence de problèmes techniques sur les trains d'atterrissage comme sur les volets. À la suite de ces incidents, l'avion a tenté un atterrissage. Toutefois, il est entré en contact avec une des lignes électriques du réseau européen à haute tension. Ceci a conduit à incendier l'avion et à couper l'électricité dans tout ou partie de la commune de Carmona.

Aucune information sur les boites noires n'a été communiquée.

Deux enquêtes ont été ouvertes. L'enquête judiciaire est menée par la police judiciaire de Séville sous la direction d'un juge d'instruction, l'autre enquête est menée par la commission d'enquête des accidents de l'aviation civile.


  • 17 h 35. - Le dernier bilan fait état de 4 morts et 2 blessés (dont un grièvement).
  • 13 h 58. - Les services de secours confirment qu'il y avait 7 personnes à bord. Trois personnes sont mortes, deux personnes sont gravement blessés, et deux personnes n'ont pas été retrouvées.
  • 13 h 36. - Les secours annoncent avoir retrouvé 3 corps carbonisés.
  • 13 h 30. - Les victimes sont des pilotes et des ingénieurs d'essais d'Airbus Military, il n'y avait pas de militaires à bord.
  • 13 h 24. - « Nous compatissons avec les victimes et leurs familles » a déclaré le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.
  • 13 h 03. - L'appareil effectuait un vol d'essais, et aurait du être livré à l'armée de l'air turque.
  • 13 h 01. - Il semble que l'équipage ait annoncé un problème technique avant que l'appareil ne percute le sol.
  • 12 h 58. - L'aéroport de Séville, d'où était parti l'appareil, a été fermé.
  • 12 h 50. - Selon un journal local, un membre d'équipage a été retrouvé carbonisé, et deux autres gravement blessés.


L'A400M est un avion de transport militaire polyvalent produit par Airbus. Il est assemblé à Séville et est entré en service en 2013. Douze avions sont actuellement en service, notamment dans les armées française et britannique.


Sources