France : 72 % des Français ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy se présente à l'élection présidentielle de 2017

Nicolas Sarkozy devant le logo UMP à un sommet du Parti populaire européen.

2 juin 2015. – La popularité de l'ancien président français a du mal à grimper. D'après un sondage Odoxa réalisé pour i-Télé et Le Parisien, 72 % des Français ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy se présente à nouveau dans deux ans, lors de l'élection présidentielle de 2017. Seul un Français sur cinq est favorable à une candidature de Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy ne fait pas l'unanimité également dans son propre parti. 50 % des sympathisants de droite ne souhaitent pas qu'il soit à nouveau candidat (46 % le souhaitent). A gauche, ils sont 92 % à vouloir que l'ancien chef de l'État ne se lance pas dans la course en 2017.

Certains Français jugent que le chef de l'État est « déjà en campagne pour l'élection présidentielle de 2017 ». En particulier, 75 % considèrent que Nicolas Sarkozy a changé le nom de l'UMP en Les Républicains dans le but de « mettre en place une structure visant à le favoriser lui-même en tant que Président actuel de l'UMP, en vue de 2017 ».

La route est donc encore longue pour Nicolas Sarkozy.

Voir aussiModifier

SourcesModifier


  Actualiser la page
  Jour précédent

Évènements du 2 juin 2015

Jour suivant  
  •   Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.