Ouvrir le menu principal

France : décès de l'ancien Premier ministre Raymond Barre

25 août 2007. – « M. Raymond Barre est décédé cette nuit samedi 25 août 2007 à l'hôpital du Val-de-Grâce » a fait savoir sa famille. L'ancien Premier ministre français Raymond Barre vient de décéder à l'âge de 83 ans, dans la nuit de vendredi à samedi, à l'hôpital parisien du Val-de-Grâce où il avait été admis le 11 avril dernier. Il avait dans un premier temps été hospitalisé à Monaco pour des problèmes cardiaques survenus alors qu'il était sur la Côte d'azur. Ceux-ci venaient s'ajouter à une insuffisance rénale, et ces problèmes de santé l'avaient conduit à se retirer de la vie politique en 2002.

Raymond Barre, professeur d'économie, avait été nommé par le Président de la République française Valéry Giscard d'Estaing Premier ministre en août 1976, après avoir occupé des postes de Vice-président de la Commission européenne responsable des Affaires économiques et financières, ou encore de Ministre du Commerce extérieur. Il occupera ce poste jusqu'en 1981 (et l'élection de François Mitterand à la Présidence). Il devient par la suite député et maire de Lyon (de 1995 à 2001), et se présenta à l'élection présidentielle de 1988 où il fut devancé par Jacques Chirac et François Mitterand.

Il y a peu de temps, Raymond Barre avait été à l'origine d'une polémique en défendant sur la radio France Culture son ancien ministre Maurice Papon, mis en cause pour ses actes en tant que Préfet de police et surtout en tant que fonctionnaire du Régime de Vichy lors de la Seconde guerre mondiale, actes pour lesquels il a été condamné pour complicité de crimes contre l'humanité.

La classe politique française a rapidement réagi à cette disparition en exprimant son émotion. Le bureau de son prédécesseur à Matignon, Jacques Chirac, a ainsi indiqué que : « C'est avec beaucoup de tristesse que le Président Jacques Chirac a appris le décès de M. Raymond Barre. Avec lui, la France, perd un grand économiste, un homme politique résolument engagé pour la modernisation du pays et un grand Européen ».

Voir aussi

Sources

Voir sur Wikipédia l'article
Raymond Barre.