France : des associations écologistes s'emparent du droit d'interpellation du Département d'Ille-et-Vilaine

1er juillet 2020. – Un collectif inter-associatif environnemental (Alternatiba, Eau et rivières de Bretagne, Bretagne Vivante, La Passiflore, Vitré-Tuvalu, etc.) lance un nouveau droit d'interpellation du Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, afin que ce dernier ré-évalue sa politique de création routière. Ces associations appellent à l'abandon des projets de nouveaux contournements routiers sur Vitré (Ille-et-Vilaine), Châteaubourg (Ille-et-Vilaine) et Fougères, avec une ré-évaluation des priorités budgétaires de la collectivité. Pour activer ce droit et que la question soit soumise aux conseillers départementaux, 2 000 habitants du département d'Ille-et-Vilaine doivent signer dans les 6 mois à venir.

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

1er juillet 2020

Jour suivant