Ouvrir le menu principal

France : des ouvriers chinois aux prud'hommes contre une société viticole chinoise de Bordeaux

Avers de la médaille des conseillers prud'hommes (XIXe siècle).

2 juin 2015. – Trois anciens ouvriers chinois ont saisi les prud'hommes contre une société viticole chinoise de Bordeaux.

L'employeur est une exploitation viticole propriété du groupe Moutaï, leader en Chine dans les spiritueux.

L'affaire concerne du travail effectué en sus d'un CDD, dont des heures supplémentaires n'auraient pas été réglées. Aucune médiation n'a aboutit. Pour la section syndicale de la CGT, l'employeur aurait promu un CDI sans donner suite à sa promesse. Par ailleurs, les visas des étudiants arrivant à leur terme, l'employeur prétend ne plus pouvoir les employer. Il considère qu'il n'était pas dans son rôle de s'occuper des papiers de ses salariés. Pour lui, la section syndicale CGT voulait se « payer » un patron chinois.

Dans le Médoc, 80 propriétés viticoles sont devenues chinoises.

SourcesModifier