Ouvrir le menu principal

France : le conseil d'État annule l'interdiction de culture du maïs transgénique MON 810 de Monsanto

2 août 2013. – L'interdiction de culture du maïs génétiquement modifié MON 810 de Monsanto qui datait de mars 2012, vient d'être annulé par le conseil d'État. L'objet de la modification génétique de MON 810 est sa résistance aux herbicides ; cette capacité est soupçonnée d'être non seulement toxique pour les autres cultures, mais également pour la vie des abeilles.

En 2007 puis en 2008, deux arrêtés ministériels avaient conduit à l'interdiction de la culture de ce maïs. Cette interdiction avait été levée par la cour de justice de l'Union européenne en 2011 à la suite d'un recours de Monsanto. Mais en mars 2012, le ministère de l'Agriculture avait de nouveau suspendu par arrêté, la culture de MON 810, se basant sur un rapport de décembre 2011 émis par l'autorité européenne de sécurité des aliments.

Cette annulation à provoqué l'indignation d'associations environnementales et notamment celle de l'union nationale de l'apiculture française.

SourcesModifier