France : squatt de piscines privées, Jean-Luc Moudenc veut lutter contre cette délinquance

28 juin 2015. – En 2015, les intrusions dans les piscines privées se poursuivent à Toulouse, alors qu'elles avaient déjà lieu les été précédents.
Les intrus recourent éventuellement à la violence lorsqu'il leur est demandé de quitter les lieux où ils n'ont pas le droit d'être.

Une piscine privée

Ce problème d'intrusion n'est pas lié avec les nombreuses piscines publiques que la commune met à la disposition de ces administrés.

La Brigade d'intervention rapide est l'outil que la commune entend utiliser pour répondre à cette problématique. Les Toulousains peuvent faire intervenir la commune au travers des services municipaux de la tranquillité, si c'est nécessaire.

« Cette année, au premier jour de forte chaleur, nous avons eu une quinzaine d'appels, Les gens ont du mal à le comprendre mais nous ne pouvons pas traiter ces incivilités. Nous priorisons nos interventions en fonction de l'urgence. Les vols ou les agressions par exemple sont notre priorité. Dans le cas des piscines, nous n'intervenons que lorsque ça dégénère. »

— un officier de police

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Ces squatteurs manquent de civisme et de citoyenneté. Dans la plupart des cas, s'ils demandaient gentiment au propriétaire ou au locataire d'utiliser la piscine et qu'ils se comportaient bien, il n'y aurait aucun problème. Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— un officier de police

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

28 juin 2015

Jour suivant  
  •   Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.