Ouvrir le menu principal

Géorgie : Washington accuse Moscou de chasser l'OSCE

23 décembre 2008. – Les États-Unis accusent la Russie d'avoir bloqué la prolongation de la mission de l'OSCE en Géorgie, dont le mandat expire le 31 décembre prochain.

« Les États-Unis condamnent la Russie pour avoir mis un veto de fait sur une décision approuvée par tous les autres pays membres », a déclaré le porte-parole du département d'État américain, Sean McCormack, dans un communiqué.

« La décision russe de bloquer la prolongation de la mission est difficile à justifier, compte tenu des tensions qui continuent de régner et des préoccupations sérieuses dues à la situation humanitaire dans la région », a-t-il indiqué.

« Nous appelons la Russie à rejoindre les autres membres de l'OSCE pour autoriser la mission de l'OSCE à remplir sa mission importante dans la région », lit-on dans le communiqué.

La Russie a bloqué la prolongation de la mission de l'OSCE en Géorgie, le mandat de cette dernière étant illégal au vu du droit russe, après la reconnaissance juridique des indépendances abkhaze et sud-ossète par Moscou.

« S'opposant à la communauté internationale, la Russie a insisté pour que le mandat de la mission tienne compte de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, dont elle a reconnu l'indépendance », malgré les condamnations des États-Unis, de l'UE et du G7 qui ont réitéré leur attachement à l'intégrité territoriale de la Géorgie, résume le communiqué.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Géorgie: Washington accuse Moscou de chasser l'OSCE » datée du 23 décembre 2008.

Sources