Ouvrir le menu principal

Géorgie : l'opposition annonce le début de la révolution

Fichier:NinoB.jpg
Nino Bourdjanadze réclame le départ du président Saakachvili, au pouvoir depuis janvier 2004.

22 mai 2011. – L'ancienne présidente du parlement géorgien et une des chefs de file du mouvement d'opposition Assemblée populaire, Nino Bourdjanadze a annoncé lors d'un meeting à Tbilissi le « début de la révolution en Géorgie ».

« La révolution a déjà commencé, elle a été provoquée par les autorités géorgiennes » a annoncé Mme Bourdjanadze à ses partisans rassemblés devant le bâtiment de la télévision nationale.

Près d'une centaines de personnes se sont rassemblées près du bâtiment. La veille, les organisateurs de la manifestation des opposants au régime du président Mikheil Saakachvili ont appelé leurs partisans à sortir dans la rue vers 14 h 00 UTC+4 (10 h 00 GMT) pour exiger la démission du président actuel.

Nino Bourdjanadze a été une des chefs de file de la Révolution des Roses, qui s'est déroulée en novembre 2003 amenant au pouvoir le président actuel Mikheil Saakachvili. Ces dernières années, Mme Bourdjanadze se trouve en opposition au président géorgien.

La police a ouvert le feu, tirant des balles caoutchoutées sur des manifestants qui avaient pris d'assaut une voiture de police.

Samedi soir, des manifestations d'opposition se sont déroulées à Tbilissi, la capitale géorgienne et à Batoumi, une ville au bord de la mer Noire, réunissant plus de 6 000 personnes.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Géorgie: l'opposition annonce le début de la révolution (agence) » datée du 22 mai 2011.

Sources



  •   Page « Géorgie » de Wikinews. L'actualité géorgienne dans le monde.