Gabon : Ali Bongo annonce des mesures d'urgence contre la corruption

5 mars 2010. – À l'issue d'un conseil des ministres tenu exceptionnellement, hier, à Port-Gentil, le président gabonais Ali Bongo a supprimé des agences telles que le Fonds national de l'habitat ou encore le Fonds d'aide et de garantie, des organismes qui rendaient « difficile une gestion claire des deniers publics ».

Localisation du Gabon
Ali Bongo, en 2012.

Selon Pascal Nzemba, magistrat et ancien président de la Commission nationale de lutte contre l'enrichissement illicite, il s'agit d'un « processus long et difficile qui demande de la patience ».

Par ailleurs, M. Bongo annoncé la création d'une société nationale du pétrole et réaffirmé son intention de défendre l'environnement, déclarant : « Il y a urgence. Ainsi, ai-je décidé de prendre les mesures ci-après qui concernent la vie publique nationale […], des mesures d'urgence ».

Sources



  •   Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.