Gambie : six journalistes condamnés à deux ans de prison chacun pour diffamation et sédition

7 août 2009. – Un tribunal gambien a condamné, hier, à deux ans de prison six journalistes locaux en rapport avec la publication par le Syndicat de la presse gambienne d'une déclaration critiquant le gouvernement. Ils devront, en outre, payer, chacun, une amende de 9 700 dollars.

Localisation de la Gambie

Les six, qui ont appuyé la déclaration en question, étaient accusés de sédition et de diffamation. Le document dénonce le traitement des journalistes en Gambie, en particulier le meurtre en 2004 du journaliste Deyda Hydara.

Trois membres du Syndicat de la presse gambienne figurent parmi les journalistes condamnés, de même que deux reporters du journal The Point et un du Foroyaa.

Les groupes de défense de la liberté de la presse, comme le Comité pour la protection des journalistes ou Reporters sans frontières, ont condamné le verdict de la justice gambienne.

Source