Ouvrir le menu principal

Gaz : l'ukrainien Naftogaz bloque à nouveau le transit vers l'Europe

15 janvier 2009. – « Le groupe ukrainien Naftogaz a, une nouvelle fois, décliné mardi une demande de transit de gaz russe vers l'Europe déposée par Gazprom », a fait savoir vendredi le gazier russe, lors d'un communiqué.

Gazprom a adressé au centre de distribution de Naftogaz, une nouvelle demande de transit de 99,2 millions de mètres cubes par jour à partir de 7h00 GMT, via la station de contrôle de Soudja, dont 13,9 millions destinés à la Moldavie, 63,1 millions aux Balkans et 22,2 millions à la Slovaquie.

« Nous avons une nouvelle fois, reçu un refus arguant l'absence de contrat technique sur les conditions de réception du gaz aux stations de mesures frontalières pour 2009, ce qui n'est pas recevable étant donné l'existence du contrat de transit pour 2003-2013 et entre en contradiction avec la pratique antérieure », a précisé le groupe russe.

Après une semaine de suspension des livraisons de gaz russe à destination de l'Europe, via l'Ukraine, en raison d'un différend avec Kiev, Moscou a accepté mardi de relancer ses fournitures. L'Ukraine a cependant fermé ses gazoducs au motif « que la Russie lui imposait des conditions de transit inacceptables ».

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaz: l'ukrainien Naftogaz bloque de nouveau le transit vers l'Europe (Gazprom) » datée du 15 janvier 2009.

Sources