Grève : Un TGV sur deux en circulation pour la SNCF

Publié le 14 février 2024

Un TGV sur deux en circulation prévu ce Vendredi 16 Février 2024

Alors que débute les vacances d'hiver pour la zone A, le week-end s'annonce compliqué sur les rails. La SNCF a annoncé déposer un préavis de grève pour ce week-end. Les contrôleur en grève donc affirme vouloir assurer seulement un TGV sur deux. la priorité sera cependant axer sur les départ à la montagne.

"L'objectif, c'est d'assurer un TGV sur deux qui circule ce week-end", a annoncé Christophe Fanichet mercredi sur Franceinfo, avec "autant de Ouigo que d'Inoui" et une priorité pour "les départs et les retours de la neige". En déplacement à Villejuif (Val-de-Marne) le ministre a réagit : "Les Français savent que la grève est un droit", mais "aussi que travailler est un devoir". Gabriel Attal déplore ainsi : "une forme d'habitude" d'annonces de grèves de cheminots "à chaque vacances qui arrivent", ce qui porte "un coup" à "l'image de la SNCF".

"Tous les trains ne vont pas partir", a reconnu M. Fanichet. "Les perturbations, c'est vendredi, samedi et dimanche", a-t-il préisé. Souhaitant rassurer : "un TGV sur deux, ça ne veut pas dire un Français sur deux qui partira en vacances" mais "beaucoup plus que ça", a-t-il affirmé, "confiant" pour "ceux qui partent à la neige" et "surtout" le retour de "ceux qui sont partis la semaine dernière".

En ce qui concerne les enfants voyageant seul, "on va faire le maximum", a-t-il promis. "J'espère que la quasi totalité des enfants pourront partir grâce à notre service" Junior et Cie, a-t-il dit. Par ailleurs, "il faut qu'il y ait autant" de Ouigo à bas coûts que d'Inoui qui circulent ce week-end, a-t-il lancé. Clients, informés par SMS et courriel, sont encouragés à décaler leur voyage au lundi, voire à jeudi: "il reste de la place", a insisté M. Fanichet.

M. Fanichet a dénoncé un mouvement social "incompréhensible". "Les engagements de l'entreprise qui ont été pris en décembre 2022 sont tenus", a répliqué le patron de SNCF Voyageurs. Le président de la SNCF, Jean Pierre Farandou a annoncé le versement de 400 euros supplémentaires en prime. "On augmente l'emploi, on augmente les salaires, on propose une plateforme de progrès social, je ne vois pas bien pourquoi en réponse on aurait une perturbation pour les Français qui veulent partir en vacances", avait estimé M. Farandou.

En ce qui concerne une potentielle grève des aiguilleurs, le week-end suivant, "il est trop tôt pour parler de ce sujet", juge M. Fanichet.

Sources modifier


 

Cet article est en développement.



[[Catégorie:]]