Ouvrir le menu principal

Hugo Chávez accuse George W. Bush d'avoir provoqué le conflit ossète

Hugo Chávez

15 août 2008. – Le président vénézuélien Hugo Chávez estime que l'ordre de lancer une opération militaire contre l'Ossétie du Sud a été donné aux forces armées géorgiennes par George W. Bush, a annoncé vendredi la radio vénézuélienne Union.

« L'administration des États-Unis, à laquelle les dirigeants géorgiens sont totalement soumis, a provoqué l'incendie qui a embrasé le Caucase. Le président américain, l'impérialiste Georges Bush, a sans aucun doute donné l'ordre aux forces armées géorgiennes d'envahir l'Ossétie du Sud en brûlant les villes et les villages et en tuant des innocents. La partie russe avaient toutes les raisons d'agir comme elle l'a fait », a déclaré le président vénézuélien à Asunción (capitale du Paraguay), lors de l'investiture du président élu paraguayen Fernando Lugo.

D'après lui, l'empire américain a essayé de cerner la Russie qui est récemment, grâce à Vladimir Poutine, redevenue une puissance mondiale.

D'après un communiqué du gouvernement vénézuélien diffusé récemment, le conflit en Ossétie du Sud a été concocté par les États-Unis dont ils sont le principal coupable, le pays étant loin de vouloir instaurer la paix dans le Caucase.

L'agression géorgienne a été qualifiée d'inadmissible par les dirigeants vénézuéliens, tandis que les actions russes étaient conformes aux accords internationaux, stipule le communiqué.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ossétie du Sud: Bush a donné l'ordre d'attaque à l'armée géorgienne (Chavez) » datée du 15 août 2008.

Sources