Ouvrir le menu principal

Journée mondiale de l’alimentation : le directeur de la FAO appelle au respect des engagements du sommet de Rome

Jacques Diouf (ici en 2006) appelle au respect des engagements du sommet de Rome.

16 octobre 2008. – À l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, le directeur général de la FAO[1], Jacques Diouf, a exhorté les États membres à respecter les engagements financiers qu’ils avaient pris lors du sommet de Rome sur la sécurité alimentaire, l’an dernier. Seuls 10% des 22 milliards de dollars promis par la communauté internationale, l’année dernière, ont effectivement été mis à disposition, indique Jacques Diouf.

La FAO juge très préoccupant que le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde, estimé à 923 millions en 2007, va encore augmenter cette année.Et la crise financière mondiale va probablement inciter les gouvernements à repenser leurs engagements, au regard de l’aide au développement, fait observer Jacques Diouf. Le directeur de la FAO leur demande donc de ne pas renoncer à leur assistance ou de réduire leurs échanges, car cela ne ferait qu’aggraver le sort des pauvres, a-t-il souligné .

À l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, l’Union européenne a annoncé qu’elle fournira environ 20 millions de dollars en aide alimentaire d’urgence à cinq pays d’Afrique de l'Est : l'Éthiopie, la Somalie, le Kenya, l’Ouganda et Djibouti. Ces fonds permettront de fournir des vivres aux enfants victimes de malnutrition et des semences et du matériel de travail aux agriculteurs, précise un communiqué publié par l’UE.

Au Niger, pays qui a connu de graves crises alimentaires par le passé, mais qui a bénéficié cette année d’abondantes pluies, d’autres initiatives sont à l’étude pour aider les paysans à s’en sortir. Certains préconisent de doubler le prix de quelques denrées.

Notes

Sources