Ouvrir le menu principal

L'ONU condamne les attaques racistes contre une ministre française

Discours de Christiane Taubira après le vote solennel de la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe - Assemblée nationale

15 novembre 2013. – Le Haut-Commissariat des droits de l'homme, un organe de l'ONU, condamne fermement les attaques racistes dont est victime Christiane Taubira, la ministre française de la Justice.

« Nous condamnons les attaques racistes dont fait l'objet depuis plusieurs semaines la ministre française de la Justice, Christiane Taubira, et notamment la couverture d'un hebdomadaire d'extrême droite, Minute, publié mercredi avec la photo de la ministre accompagnée de la légende : Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane. »

— Porte-parole du Haut-Commissariat des droits de l'homme

L'hebdomadaire nie avoir utilisé des propos racistes et affirme utiliser deux expressions françaises, « dont la seconde - la partie sur la banane - est familièrement utilisée pour décrire une personne en bonne forme ».

Cette condamnation intervient alors qu'une nouvelle publication caricaturant la ministre a été découverte dans la matinée sur le réseau social Facebook. Cette caricature, publiée par le groupe Facebook Fidèles sarkozystes de l’UMP avait ensuite été partagée par une élue de l'Union pour un mouvement populaire. La caricature présente la ministre sous les traits du personnage emblématique de la marque Banania avec inscrit dessous « Y’a pas bon Taubira ». Le président de l'UMP, Jean-François Copé, a assuré avoir envoyé un courrier à l'élue « l’informant d’une mesure de suspension et proposant une mesure d’exclusion ».

SourcesModifier