Ouvrir le menu principal

L'UE dit rester vigilante après les derniers résultats sur la grippe aviaire en Roumanie

Voir sur Wikipédia l'article
Grippe aviaire.

12 octobre 2005. – L'analyse des échantillons des trois canards roumains, qui étaient suspectés de grippe aviaire, a révélé que le virus que portaient les volailles n'était pas celui que redoutaient tant les autorités sanitaires mondiales, OMS en premier.

L'Union européenne s'était également beaucoup inquiétée de ce cas potentiel, très proche de ses frontières (ainsi que d'un cas non avéré en Turquie), en sachant que la migration des oiseaux permettrait au virus de passer les frontières de l'Union.

Mais avec l'annonce du résultat négatif au test le relâchement des mesures n'est pas d'actualité selon l'UE, qui affirme maintenir l'embargo contre les volailles turques, possiblement jusqu'en 2006. De plus, des mesures pour vacciner les personnes en contact avec les oiseaux, afin d'éviter tout contact entre virus humain et aviaire sont envisagées.

Source

  • ((fr)) – avec AFP« Grippe aviaire : l'UE reste vigilante ». Le Figaro12 octobre 2005.