Ouvrir le menu principal

La principauté de Monaco réagit aux attentats de Londres

7 juillet 2005. – Le bureau de presse du cabinet de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II à informé le « monde » que Son Altesse Sérénissime le prince Albert II de Monaco avait adressé un message à sa majesté la reine Elizabeth II à la suite des attentats de Londres dans lequel il exprime « au nom de sa famille et du peuple monégasque, ses condoléances et ses prières pour les familles et leurs victimes ».

De plus, la principauté a indiqué vouloir renforcer la sécurité après les attentats de jeudi. Ainsi, le plan Vigirenfort sera mis en stade « renforcé ». Ce stade correspond au stade « rouge » du plan Vigipirate français. Phillipe Deslandes, conseiller de gouvernement pour l'intérieur, déclare ainsi avoir « suivi la France en matière de sécurité ». Les postes frontières avec la France feront l'objet d'une surveillance accrue par la Force publique monégasque (brigade formée de carabiniers du prince), de policiers (« sureté publique » pour les monégasques) de membres de la sécurité civile, la gendarmerie et de quelques sapeurs-pompiers. La gare SNCF (à la Condamine) sera également sous très haute surveillance: 15 fonctionnaires de police ont d'ailleurs été mobilisés en supplément.

Sources