Ouvrir le menu principal

Le Pape intervient dans le conflit de l'Ossétie du Sud

Le Page Benoît XVI

9 août 2008. – Le pape Benoît XVI a exprimé samedi sa « préoccupation » face au regain de tensions entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud séparatiste, appelant les parties à revenir à la raison.

Le pape, qui est actuellement en vacances à Bressanone, dans les Alpes italiennes, où il suit de très près la situation en Géorgie, devrait évoquer le conflit osséto-géorgien lors de l'angélus dominical.

« Nous sommes tous choqués par ces événements », a déclaré à la presse le porte-parole du Saint-Siège, Federico Lombardi.

« Malheureusement, le Caucase est l'une des régions du monde en proie à de nombreuses tensions, qui peuvent revenir à la surface après un certain nombre d'années de calme relatif. Nous espérons que la sagesse, la volonté de paix et de négociation pourra prévaloir sur l'usage de la force », a ajouté le responsable du Vatican.

L'armée géorgienne est intervenue dans la nuit de jeudi à vendredi en Ossétie du Sud, une des deux républiques séparatistes qui revendique son indépendance par rapport à la Géorgie, et a pilonné Tskhinvali. Une grande partie de la ville est sous les décombres, et beaucoup de villages ossètes ont été fortement endommagés. Les autorités sud-ossètes ont fait état de victimes massives parmi la population civile. Selon le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, jusqu'à 1 500 personnes ont été tuées en deux jours d'hostilités. Par ailleurs, douze casques bleus russes ont été tués, et 150 autres blessés dans les affrontements.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Le pape Benoît XVI "préoccupé" par le conflit en Ossétie du Sud » datée du 9 août 2008.

Sources